Un agrément de l’ASIS&T plutôt que de l’ALA?

Au début de l’année, l’EBSI a obtenu le renouvellement de son agrément de l’ALA (PDF). Aucune surprise pour personne considérant le travail de préparation de plusieurs individus, dont le personnel, certains étudiants et quelques professeurs.

Dans le dernier numéro du Feliciter, une membre canadienne du Committee on Accreditation a rédigé un texte sur les changements proposés au processus de vérification des programmes de bibliothéconomie. Les changements sont mineurs, mais son dernier paragraphe nous informe des intentions de l’ASIS&T sur leur propre processus d’agrément.

C’est ainsi que l’ASIS&T, dans son livre blanc (DOC), propose d’englober le processus d’agrément des écoles qui forment les professionnels en sciences de l’information. Je n’ai que survolé brièvement le document, mais les intentions sont bonnes et les idées aussi. Je vous laisse faire votre propre opinion sur le sujet avec cette citation tirée hors contexte:

“Is ALA the appropriate agency to review for accreditation those programs that do not have a library focus?”

Cette question doit se poser pour une école comme l’EBSI qui forme plus que des bibliothécaires.

Une réflexion sur “Un agrément de l’ASIS&T plutôt que de l’ALA?

  1. Une phrase tirée de ce document m’a fait tiquer: « Regardless of the source of funds, accreditation is expensive, in the range of $250,000 to $500,000, depending on the situation. » S’agit de bien choisir son accréditation, l’EBSI n’aurait probablement pas les moyens d’en obtenir deux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s