Mea culpa: j’ai fait de l' »hotlinking »

Lundi dernier, je publiais deux billets qui contenaient des images. En fin d’après-midi, je m’aperçois que les images ont disparu. Je me presse de rétablir la situation en déposant les images sur un autre espace en ligne.

Ce qui est arrivé, c’est que je dépose mes images sur mon compte Picasa Web rattaché à mon compte Gmail que j’utilise pour administrer mon blogue. J’utilisais par la suite la fonction WYSIWYG de l’interface de la plateforme WordPress pour ajouter mes images dans mon texte. J’utilisais simplement le lien direct vers l’image. C’est ce qu’on appelle du « Deep linking« . Cependant, je ne m’aperçois pas que WordPress ne donne pas de référence vers le site original lorsqu’on clique sur l’image. Je commets donc l’erreur (pour ne pas dire crime) de faire de l’« hotlinking » avec mes propres images, mais avec un espace qui m’est alloué par Google.

Après vérification des différentes conditions d’utilisation (Terms of Use) de plusieurs fournisseurs d’espace d’entreposage en ligne pour des photos, dont Flickr, Zooomr, Picasa Web et PhotoBucket, je réalise que je suis dans le tort. Je dois me résigner à modifier ma technique pour ajouter des images dans mes billets.

C’est pourquoi que maintenant, quand vous cliquez sur les photos, vous tomberez dans mon espace Picasa Web. Je donne ainsi plein crédit à Google pour l’entreposage et la bande passante rattachée à ces… mes… ses… images.😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s