OLPC: En vente bientôt!

Le projet « One Laptop Per Child » annonce finalement la vente au public de l’ordinateur portatif XO-1 destiné en préséance aux enfants des pays en voie de développement.

La vente doit commencer le 12 novembre aux États-Unis. Le prix sera de 399$. L’offre est simple, on paye pour deux appareils et on en obtient un, tandis que l’autre sera donné à un enfant dans le besoin. Il n’y a pas d’information à savoir si d’autres pays seront inclus dans l’offre de vente.

J’ai eu la chance d’essayer une version « bêta » de l’appareil en mai dernier. Je ne crois pas qu’il puisse remplacer un ordinateur traditionnel pour l’utilisateur moyen, mais il peut assurément servir comme premier ordinateur pour un enfant.

Peut-être que les bibliothèques publiques pourraient les prêter à leurs usagers à l’intérieur et à l’extérieur de leurs murs? S’il peut servir comme premier appareil pour un enfant, il peut certainement servir comme outil d’introduction à l’ordinateur pour les usagers de tout âge.

Contourner les interdictions sur le clavardage

Un billet intéressant sur Bibliobsession 2.0 qui traîtent des interdictions sur le clavardage dans les bibliothèques. Bibliobsession crois que l’interdiction serait liée à une vision documentaire de l’Internet.

Je trouve intéressant d’apprendre que c’est une pratique répandu en France, de bloquer l’accès à ces services de communication, et quelle ne se limite pas à notre côté de l’océan. J’utilise Meebo à l’occasion parce que la Grande Bibliothèque bloque le clavardage sur son réseau, même sur l’accès public à l’Internet sans-fil pour les ordinateurs portables.

Impression d’écran de Meebo.com

Oculométrie et ergonomie

Ce billet a été publié sur le blogue collaboratif EBSI 2.0 en premier lieu et importé par la suite sur mon blogue personnel.

Un article paru dans l’USC Annenberg Online Journalism Review et relevé par Cory Bergman sur lost remote explique comment l’oculométrie est employé pour étudier les habitudes de lecture sur les sites Web.

L’oculométrie permet de suivre l’endroit fixé sur l’écran par les yeux d’un utilisateur.

À l’aide de cas précis, on nous explique les critères à respecter pour simplifier l’ergonomie des pages Web et ainsi faciliter la lecture du contenu par l’internaute.

Les éléments à retenir pour la rédaction sur le Web :

  • utiliser des puces
  • utiliser des sous-titres
  • épurer le texte avec des espaces blancs
  • écriture courte et concise
  • éliminer les images inutiles
  • employer des images en lien avec le contenu

J’ai apprécié la démonstration sur le fait que les images sont inutiles si elles ne sont pas liées au contenu du site.

On m’a fait un commentaire par courriel sur le fait qu’ EBSI 2.0 était un peu drabe. Je suis d’accord qu’on doit ajouter une photo dans l’entête, mais je crois aussi qu’on doit mettre l’accent sur le contenu du site et non sur le visuel. Cet article vient confirmer ce principe.