The photo above, for instance, was once accessible at the URI http://yoda.zoy.org/2000/12-12-Appart/wasabi.jpg, then http://ot.zoy.org/photos/2000/12-12-Appart/wasabi.jpg, then http://ot.zoy.org/2000/12-12-Appart/wasabi.jpg and now http://olivier.thereaux.net/2000/12-12-Appart/wasabi.jpg.

All these URIs still work (try it…), not just because Cool URIs don’t change (or rather, they don’t go 404 on you without at least a goodbye note), or because I am a fundamentalist of the church of persistent URIs. Indeed, when I consider a web space transient by design, I have no qualms in deleting hundreds of URIs from existence. On this site, however, I care, and I can. No database, not much code, and only a handful of lines of redirects in my server’s configuration file.

A Web Artisan’s Manifesto

Si seulement tout le monde avait la même préoccupation quand vient le temps de gérer le contenu publié sur le web.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s