TIC

WikiSym: les wikis à toutes les sauces

Montréal avait la chance d’accueillir la conférence WikiSym du 21-23 octobre dernier. J’ai eu l’occasion d’assister à certaines présentations intéressantes. Voici les quelques notes que je vous partage.

Andrea Forte a présenté les résultats d’une expérience pédagogique effectuée avec des étudiants de niveau secondaire à l’aide du logiciel MediaWiki. Elle s’intéresse en général aux wikis et Wikipédia.

Joseph M. Reagle a présenté un début d’étude sur l’importance de l’autorité et du leadership dans la gestion des wikis. Il a notamment analysé les gestes et les décisions prisent par Jimbo Walles en lien avec Wikipédia.

Jochen Rick a présenté son AniAniWeb. Ce projet de « Je77″ vise à développer un logiciel de type wiki, mais appliqué comme une page personnelle. Son projet initial visait le personnel académique de l’université Georgia Tech.

J’ai aussi eu la possibilité d’assister à la présentation de plusieurs films ayant pour thème les wikis. Notamment un extrait de 30mins du documentaire en développement: « Truth in Numbers: Wikipedia« . Ce projet de film est très intéressant. Il risque de faire parler de lui au printemps 2008. Vous pouvez regarder l’extrait de 3 minutes sur le site.

Par défaut
Bibliothèques

Baladodiffusion: Jeremy Frumkin au LITA Forum

LITA, la division techno de l’ALA, tenait son Forum National à Denver au début du mois d’octobre.

Jeremy Frumkin, qui est « Gray Chair for Innovative Library Services at Oregon State University » , a présenté l’application de métarecherche LibraryFind développé par lui et ses collègues. LibraryFind est un autre logiciel qui vise à remplacer les OPAC traditionnels en combinant les résultats d’une recherche unique dans de multiples silos documentaires.

LibraryFind est un logiciel libre entièrement gratuit. Il comporte plusieurs caractéristiques qui améliorent la qualité de la recherche pour les usagers des bibliothèques.

Premièrement, le résolveur d’OpenURL est intégré au logiciel dans la livraison des résultats de recherche. Ainsi, l’utilisateur ne se fait pas offrir un choix de ressources où il pourrait trouver le document, mais un lien direct vers le document.

Les résultats sont affichés selon un algorithme de pertinence. Étant un logiciel libre, cet algorithme est entièrement accessible à l’organisation qui installe le logiciel. Il peut donc le modifier selon ses besoins et les particularités de sa communauté d’utilisateurs. Le partage subséquent du travail des différentes organisations sur l’algorithme ne pourra qu’améliorer sa qualité et son efficacité.

LibraryFind établit aussi un index tiers à celui existant pour chacune des ressources disponibles.Ceci accroit la rapidité du rendu des résultats au moment de l’affichage.

En présentant le logiciel, Frumkin se permet certains commentaires sur la recherche en bibliothèque et les outils de recherche. Il débute par expliquer que l’utilisation du catalogue de fiches était uniforme d’une bibliothèque à l’autre et que l’usager pouvait développer une connaissance du système de recherche. Aujourd’hui, c’est plutôt l’inverse qui se présente avec des interfaces de recherche spécifique à chacun des sites Web et OPAC de bibliothèques qu’on visite.

Il mentionne aussi que la bibliothéconomie a mis beaucoup d’effort dans la normalisation des métadonnées, mais non pas dans la normalisation de leurs accès. Ce qui permet à différents logiciels d’utiliser les métadonnées normalisées, mais d’obscurcir leurs accès. Il faudrait donc travailler sur l’uniformisation des attentes de l’utilisateur devant les outils de recherche.

Par défaut
Bibliothèques

Baladodiffusion: Joshua Ferraro de Liblime

J’écoute beaucoup de contenu en baladodiffusion et je vais tenter de partager le plus intéressant sur ce blogue.

Richard Wallis, « Technology evangelist » pour Talis, réalise des entrevues et les diffuse sur le Web en baladodiffusion sous « Talking with Talis« .

Une récente entrevue a été réalisée avec Joshua Ferraro de LibLime. L’entreprise offre service et support pour des logiciels libres de gestion de bibliothèques. Notamment, le SIGB Koha.

Le rôle et la mission de LibLime sont de déplacer la fonction traditionnelle du fournisseur de SIGB de la vente d’un logiciel vers le support de celui-ci. Ainsi, une bibliothèque choisit son fournisseur en fonction de la qualité du service et non sur l’offre de logiciels.

LibLime n’offre pas seulement du service pour Koha, mais aussi pour Evergreen, ainsi que Keystone et YakPac d’Index Data.

Je ne crois pas que Koha soit une solution pour les bibliothèques académiques, mais plutôt une solution valable pour les bibliothèques publiques qui gèrent des collections réduites.

Par défaut
bibliothèques, OPAC

Le catalogue ATRIUM: presque 24h/24h

Étudiant à l’Université de Montréal depuis plusieurs années, j’avais pris bonne note que le catalogue ATRIUM était inaccessible entre 1h et 5h du matin pour l’entretien du système.

J’étais heureux d’apprendre que la situation avait été corrigée cette année et qu’à l’avenir, l’entretien du système s’effectuait entre 1h et 1h10 le matin. C’est donc dire que le service est offert 23h50/24h!

Cette constatation peut sembler banale pour plusieurs. Cependant, le Web nous a habitué à un service 24h sans interruption pour la majorité des sites. Surtout parce qu’on ne peut pas prédire d’où viennent nos visiteurs et à quelle heure ils visitent. Les étudiants actuels de l’UdeM s’attendent au même service du catalogue de la bibliothèque qui n’est pour eux qu’un autre site Web. Si l’OPAC, qui est un des principaux points d’accès pour les étudiants, n’est pas disponible, ils iront où Google les amène.

Cependant, on doit noter que les ressources numériques sont offertes 24h/24h. Si on propose un nouvel outil de recherche pour remplacer l’OPAC classique, il faut tenir compte de la contrainte que l’OPAC peut imposer sur l’accès à certaines ressources. Cependant, le fait que les nouveaux outils de recherche proposent des résultats en fonction des accès disponibles, l’utilisateur obtient des résultats même si l’OPAC classique est en arrêt pour cause de gestion.

Maintenant, comment retrancher les minutes qui restent. ;)

Par défaut