Web 2.0 = Web participatif? Pas tant que ça…

Ce billet a été publié sur le blogue collaboratif EBSI 2.0 en premier lieu et importé par la suite sur mon blogue personnel.

Il semble que la théorie comme quoi le Web 2.0 se caractérise par une participation accrue des internautes qui contribuent à la création du contenu en prend pour son rhume ces jours-ci.

Une analyse produite par Bill Tancer de Hitwise sur l’utilisation de la bande passante des sites participatifs (YouTube, Flickr et Wikipedia), démontre que nous sommes très peu sur le Web a vraiment prendre part à la création de contenu. Dans sa présentation au Web 2.0 Expo, Tancer nous donne quelques chiffres intéressants:

  • 0,16% du trafic sur YouTube est pour la mise en ligne de vidéos
  • 0,2% du trafic sur Flickr est pour la mise en ligne d’images
  • 4,59% du trafic sur Wikipedia est pour l’édition des articles

C’est donc dire que la majorité de la bande passante sur ces sites est utilisée par des visiteurs qui les consultent par intérêt et non pour le partage d’information. C’est probablement la facilité d’utilisation et d’édition du site Wikipedia qui lui donne un si haut taux de participation.

Tancer affirme du moins que les sites participatifs sont en forte croissance depuis 2005 avec une hausse de 686% des visites.


Poisson d’avril: Google achète OCLC

Ce billet a été publié sur le blogue collaboratif EBSI 2.0 en premier lieu et importé par la suite sur mon blogue personnel.

Je ne pensais pas devoir en parler, mais il semble qu’un poisson d’avril est venu affecter le monde de la biblioblogosphère aujourd’hui.

Depuis ce matin, la rumeur veut que Google aurait acheté OCLC et tous les services rattachés. Imaginez le pauvre Dewey dans sa tombe apprendre qu’une entreprise comme Google possède son système de classification! Heureusement, je ne trouve pas de blogues ayant mordu à l’hameçon.

De son côté, Google et Yahoo se sont aussi permis des poissons d’avril. Google a annoncé une offre d’accès à Internet gratuit, mais en passant par nos toilettes ainsi qu’un service d’impression et de livraison papier pour son service de courriels gratuits. Yahoo de son côté a lancé un site visant a rassembler la culture de la marge.

Drôle de journée. Par curiosité, je me demande si les archivistes utiliseraient un service comme Gmail Paper? (Je peux encore me le permettre, nous sommes toujours le 1er avril. ;-)


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.